Les rhumes arrivent, comment les reconnaître et les traiter?

0

Rhumes qu’est-ce que c’est?

45S avec l’arrivée d’une partie plus fraîche et plus humide de l’année, la probabilité de contracter des infections respiratoires aiguës augmente. Ils sont le plus souvent causés par des virus et des bactéries et sont la principale raison de consulter un médecin de tous âges. Les symptômes caractéristiques de ce groupe de maladies sont le nez qui coule, le larmoiement, la toux, la fièvre, l’enrouement, le mal de gorge…

Le tableau clinique et l’intensité de la maladie dépendent de l’agent pathogène et de l’âge de la victime. Le diagnostic le plus courant auquel nous sommes confrontés dans ces infections est le rhume, qui est également un tableau clinique et le plus simple et est causé par des virus. Nous distinguons plus de 200 types de virus pouvant causer le rhume et, parmi ceux-ci, environ 10 à 40% des cas sont liés aux rhinovirus, suivis des virus Corona comme déclencheurs de 20% du rhume, du virus respiratoire syncytial, du virus parainfluenza et d’autres. Ils apparaissent toute l’année avec une fréquence légèrement plus élevée pendant les mois les plus froids.

45S avec l’arrivée d’une partie plus fraîche et plus humide de l’année, la probabilité de contracter des infections respiratoires aiguës augmente. Ils sont le plus souvent causés par des virus et des bactéries et sont la principale raison de consulter un médecin de tous âges. es symptômes caractéristiques de ce groupe de maladies sont le nez qui coule, le larmoiement, la toux, la fièvre, l’enrouement, le mal de gorge… Le tableau clinique et l’intensité de la maladie dépendent de l’agent pathogène et de l’âge de la victime.

Le diagnostic le plus courant auquel nous sommes confrontés dans ces infections est le rhume, qui est également un tableau clinique et le plus simple et est causé par des virus. Nous distinguons plus de 200 types de virus pouvant causer le rhume et, parmi ceux-ci, environ 10 à 40% des cas sont liés aux rhinovirus, suivis des virus Corona comme déclencheurs de 20% du rhume, du virus respiratoire syncytial, du virus parainfluenza et d’autres. Ils apparaissent toute l’année avec une fréquence légèrement plus élevée pendant les mois les plus froids.

Comment commence le rhume?

Le rhume appartient au groupe des infections par goutte à goutte et est son principal moyen de transmission de l’air. Le plus souvent, nous pouvons être infectés par l’inhalation de gouttes qu’une personne malade a pulvérisées dans son environnement avec des éternuements, une toux ou des sécrétions nasales. Un peu moins souvent, la voie de transmission est le contact avec des objets que la personne infectée a utilisés, tels qu’une tasse, une cuillère, un mouchoir utilisé, un clavier d’ordinateur, etc.

Le principal mécanisme d’apparition de la maladie est la liaison du virus à la muqueuse nasale ou de la gorge, et l’intensité des symptômes dépendra de l’état de notre système immunitaire et de sa réponse.Les principaux symptômes du rhume sont l’écoulement nasal et l’irritant, la toux sèche, et des symptômes plus prononcés tels que la température corporelle élevée, le mal de gorge d’intensité variable, l’enrouement sont également possibles…

Traitement et complications possibles s’il y a des symptômes assez légers (écoulement nasal, toux et mal de gorge avec une intensité moindre), le traitement approprié est le repos, la consommation de boissons chaudes, la vitamine C et les gouttes nasales, et en cas d’augmentation de la température, des médicaments sont utilisés pour l’abaisser, soi-disant. antipyrétiques. Pour le traitement du rhume, les antibiotiques ne sont pas utilisés. La plupart des rhumes durent de 3 à 7 jours. Si la toux et le mal de gorge sont aggravés par une fièvre, un enrouement et une expectoration plus graves, vous devriez envisager de consulter un médecin, car dans 20% des cas, le rhume peut être compliqué par une surinfection bactérienne, une inflammation de l’oreille ou une pneumonie.

Si le médecin effectue l’un des Diagnostics ci-dessus, il nécessite également une approche de traitement différente, ce qui, dans le cas d’infections bactériennes, implique une antibiothérapie.Selon les statistiques de la santé, le rhume affecte le plus souvent les enfants, qui peuvent avoir jusqu’à 6 rhumes par an, ce qui est associé à un séjour dans des équipes (jardins d’enfants, écoles). L’enfant malade doit être laissé à la maison pour se rétablir le plus rapidement possible et prévenir la propagation de la maladie dans l’équipe le plus efficacement possible. Les mesures les plus importantes de prévention du rhume sont le lavage plus fréquent des mains, à savoir en raison de la propagation possible de l’agent pathogène, ainsi que de l’élimination appropriée des lingettes usagées.

Avec les complications déjà énumérées, souvent une Complication du rhume, qui peut survenir dans l’enfance, est un blocage aigu des petites voies respiratoires (par exemple, avec un rhume). bronchiolite aiguë), qui nécessite un examen et une intervention médicale, car les bronches pendant la maladie sont pleines de secrets et il est difficile pour l’enfant de respirer.Les mesures préventives s & apos; appliquent à tous les groupes d & apos; âge et visent à prévenir l & apos; apparition et la propagation des maladies. Comment distinguer un rhume de la grippe?

Comment renforcer l’immunité?

Contrairement au rhume, qui est le plus souvent une évolution progressive et des symptômes moins prononcés qui sont principalement liés au système respiratoire, la grippe est une maladie virale caractérisée par l’apparition soudaine d’une maladie avec une température corporelle élevée et des symptômes généraux prononcés tels que maux de tête, fatigue et épuisement prononcés et douleurs musculaires, tandis que les symptômes respiratoires sont En fonction de l’état de notre système de défense, l’évolution de la maladie est modérée à sévère et les complications causées par la grippe sont beaucoup plus fréquentes qu’avec le rhume.

Une Complication fréquente de la grippe nécessitant un examen médical obligatoire est la pneumonie (presque tous les 10. elle est particulièrement dangereuse pour les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques, quel que soit leur âge, et la vaccination est recommandée comme mesure préventive.La grippe, comme d’autres maladies causées par des virus, n’est pas traitée avec des antibiotiques, mais elle doit être traitée et traitée de manière symptomatique.

Quand devriez-vous consulter un médecin?

En ce qui concerne la grippe, la principale mesure de prévention consiste à vacciner chaque année des populations ciblées (personnes de plus de 65 ans, enfants et adultes souffrant de maladies chroniques, professionnels de la santé)…), et c’est avant le début de la saison grippale. D’autres mesures préventives sont les mêmes que pour d’autres maladies infectieuses aiguës des voies respiratoires. Comment distinguer un rhume d’une rhinite allergique?Contrairement à ces maladies causées par des micro-organismes (virus et bactéries), la rhinite allergique résulte de la réaction du corps aux allergènes environnementaux. Les symptômes apparaissent avec une intensité plus ou moins élevée chaque fois qu’une personne entre en contact avec un allergène, le plus souvent à certains moments de l’année. Les allergènes les plus courants sont le pollen de diverses plantes, les poils d’animaux, la poussière, les acariens…

Les symptômes allergiques les plus courants sont une sécrétion nasale prononcée et claire, des démangeaisons et une déchirure des yeux, des éternuements, une toux sèche et irritante, un palais qui démange, mais une sensation de lourdeur dans la poitrine et un essoufflement peuvent également survenir. Les symptômes du rhume, qui durent plus de dix jours et apparaissent au cours d’une saison donnée, indiquent qu’une personne a développé une allergie au pollen. Les réactions allergiques persistent le plus souvent longtemps et, avec l’âge, les symptômes s’aggravent. Si la cause de l’allergie est connue, les symptômes peuvent être évités en évitant le contact avec l’allergène. Les symptômes prononcés sont traités avec des antihistaminiques (comprimés, sprays nasaux), qui sont utilisés selon les instructions du médecin.